L’écoconception : Nouveau moteur d’Innovation

Ecoconception

L’écoconception est en vogue ! Née dans les années 1990, elle part du principe que tout produit ou procédé ne peut parcourir son cycle de vie sans polluer ou consommer de l’énergie et/ou des ressources, qu’il s’agisse de biens ou de services. En 2011, la Dragon Design Foundation (DDF) de Pékin, l’International Design Federation (IDF) et la Fondation QSC en Suisse, avec le soutien du Programme Environnemental des Nations Unies (UNEP) et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (WIPO), ont organisé le 1er Forum International sur l’écoconception à Lugano en Suisse. Après le succès de cette 1ère édition, le 2ème Forum International sur l’EcoConception & Grand Prix du Design Vert se tiendra le 12 Octobre 2012 à Bruxelles, à l’invitation des membres du parlement européen et de l’association pour l’amitié Europe-Chine.

L’écoconception répond à une demande de plus en plus forte de la part du marché et de la règlementation. Elle diffère de l’approche traditionnelle en matière de protection de l’environnement du fait qu’elle vise à réduire les impacts environnementaux à travers toutes les étapes de la vie du produit :

  • Sélection et extraction des matières premières ;
  • Fabrication, logistique ;
  • Distribution ;
  • Usage ;
  • Fin de vie.

Or, dans le cadre du développement d’un produit ou d’un procédé, la prise en compte de tous ces impacts, sans se limiter à la mesure de l’empreinte carbone ou aux émissions de gaz à effet de serre, revient à intégrer l’écoconception au cœur du processus d’innovation.

La démarche d’écoconception est généralement basée sur l’analyse du cycle de vie (ACV) du produit ou du procédé. L’ACV permet de prendre en compte toutes les étapes de la vie du produit et d’identifier celles présentant l’impact environnemental le plus élevé. De ce fait, l’ACV devient un réel outil stratégique d’innovation qui conduit à de nombreuses interrogations. Elle permet alors d’orienter les efforts de recherche et développement afin de concevoir des solutions inédites présentant un impact limité sur l’environnement.

L’écoconception est également un facteur de compétitivité entre les entreprises. Entreprendre un processus d’écoconception demande une réelle remise en question de l’ordre établi afin d’explorer de nouvelles voies originales. Cette démarche a un fort impact sur la capacité d’innovation des entreprises ; en effet, parmi les produits écoconçus :

  •    50% sont de nouveaux produits ;
  •    40% sont des améliorations substantielles de produits existants ;
  •    10 % viennent élargir des gammes existantes.

Les processus de développement et d’innovation de l’industrie, et en particulier de l’industrie chimique, sont en pleine évolution, afin de répondre à de nouveaux enjeux environnementaux, stratégiques et règlementaires. Dans certains cas, en plus des avantages liés à l’accroissement de la compétitivité, les projets d’écoconception peuvent être financés par différentes aides à l’innovation. Ils pourraient notamment entrer dans le futur Crédit d’Impôt Innovation, qui fera l’objet d’un article très prochainement.

L’écoconception, grâce à un désir d’anticiper les demandes du grand public, des industriels et des organismes règlementaires, permet aux entreprises de se positionner sur de nouveaux marchés et de travailler selon une nouvelle méthodologie transversale associant la conception, le marketing, les achats, la direction technique… En ce sens, l’écoconception représente une démarche d’avenir et un réel moteur d’innovation.

 

Sources et informations complémentaires :

Source image : www.generationecogreen.wordpress.com

One Response to this post.

  1. [...] L’écoconception est en vogue ! Née dans les années 1990, elle part du principe que tout produit ou procédé ne peut parcourir son cycle de vie sans polluer ou consommer de l’énergie et/ou des ressources, qu’il s’agisse de biens ou de services. En 2011, la Dragon Design Foundation (DDF) de Pékin, l’International Design Federation (IDF) et la Fondation QSC en Suisse, avec le soutien du Programme Environnemental des Nations Unies (UNEP) et l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (WIPO), ont organisé le 1er Forum International sur l’écoconception à Lugano en Suisse. Après le succès de cette 1ère édition, le 2ème Forum International sur l’EcoConception & Grand Prix du Design Vert se tiendra le 12 Octobre 2012 à Bruxelles, à l’invitation des membres du parlement européen et de l’association pour l’amitié Europe-Chine. via http://www.blog-financement-innovation.eu/  [...]

Respond to this post